Passion, patience et sérénité

Publié le 30 Décembre 2015

Je pratique avec passion depuis longtemps et s’il y a une chose que je peux dire, c’est que cela ne fait que s’améliorer avec le temps. Ma passion s’approfondit toujours plus. Cette année pourtant, j’ai du faire face à une chose inhabituelle, j’ai été contraint de ne pas pratiquer pendant presque deux semaines.

Privé de ma liberté de mouvement suite à une infection, je bouillais intérieurement. Impuissant, je n’avais aucune prise sur les évènements et étais contraint d’attendre mon rétablissement. La logique aurait voulu que je profite de ce immobilité forcée et expérimente le détachement mais ce fut impossible. Je n’ai pas trouvé la paix. Je n’avais qu’une seule idée en tête, comment retrouver ma mobilité. Jusqu’à ce que je retourne au dojo, mon antre, mon espace de travail, de recherche, de liberté, j’ai été impossible avec ma famille et avec moi-même, incapable de trouver le repos.

 

Passion, patience et sérénité

 

Je ne sais pas ce qui m’a le plus mis en colère, ne pas pouvoir bouger librement, ne pas pouvoir assurer mes obligations ou ne pas avoir de prise sur les événements. Mais une chose est sûre, je n’ai pas trouvé la sérénité. Si c’est au travers de la pratique que je trouve le moyen de m’améliorer, c’est aussi en dehors du dojo que je dois pouvoir profiter de mon expérience. Non seulement lorsque tout se passe bien, mais aussi lorsque je suis dans une mauvaise passe.

Aujourd’hui les progrès que je fais sur le tatami ne me suffisent plus, je me dois d’être aussi exigeant envers moi-même lors des rares moments durant lesquels je ne porte pas de keikogi.

J'essaierai de garder cela à l’esprit chaque fois que je quitterai le dojo avec au coeur la certitude que l’entraînement se poursuit au-delà des portes.

 

Je vous souhaite à tous une excellente année 2016 ;-)!

 

 

Passion, patience et sérénité

Rédigé par Issei Tamaki

Publié dans #Aïkido et Budo

Repost 0
Commenter cet article

Eric 31/12/2015 15:23

Cela reflète bien mon sentiment d'impuissance de ces derniers temps..... avec l'espoir de retrouver le chemin du tatami en janvier, bonne année 2016 à toi Issei et à tous !

Issei Tamaki 05/01/2016 14:18

Salut Eric,

Merci pour tes bons voeux, je suis encore une fois sous drogue dure (antibios, etc) pour me débarrasser des mauvais relents de 2015.

Bonne année 2016 à toi aussi mais surtout, à très vite!

Issei