"Le Maître de thé" de Yasushi Inoue, un livre qui se lit comme un thé devrait être bu

Publié le 31 Mai 2013

Il y a des livres qui s’avalent et d’autres qui se dégustent. “Le Maître de thé” de Yasushi Inoue fait incontestablement partie du second groupe.

 

 

Le Maître de thé

 

 

Lorsque j’avais le temps de lire tout mon soûl, je pouvais dévorer de façon compulsive un livre afin de pouvoir enfin découvrir le fin mot de l’histoire. Aujourd’hui, c’est aussi le cas, mais de façon mitigée car mon temps libre étant limité, je peux mettre plusieurs mois avant de pouvoir lire la dernière page d’un ouvrage. Le livre dont je viens d’achever la lecture pourtant, fut très différent. Un ouvrage plutôt court, à peine 231 pages et que j’aurais pu terminer en quelques jours, mais que j’ai savouré page après page, préférant m’arrêter de lire pour revivre le texte tout juste lu et apprécier le rythme du livre. J’ai même sciemment retardé ma lecture afin de repousser l’échéance du dernier chapitre. Mais le moment venu, je l’ai bu d’un trait, sans m’arrêter.

 

 

mort-d-un-maitre-de-the-af

 

 

J’ai découvert ensuite qu’un film avait été tiré du livre et même si Toshiro Mifune incarne le Maître Sen no Rikyû, je ne crois pas que je le regarderai dans l’immédiat. Je crois que j’attendrai d’avoir un peu oublié le livre avant de rechercher le film.

 

 

Sen no Rikyu

 

 

 

 

Rédigé par Issei Tamaki

Publié dans #Aïkido et Budo

Repost 0
Commenter cet article

Françoise Varenne 20/08/2013 17:11


OK, c'est noté ;-)


Françoise

Françoise Varenne 20/08/2013 11:19


Très belle référence.


J'ai lu ce livre pour la première fois, il y a environ 2 ans et je l'ai relu 2 fois depuis.


A l'époque, le rythme auquel je l'ai lu et le temps que j'ai mis à le lire, m'avait, à posteriori, un peu surprise : je suis plutôt habituée à lire beaucoup et plutôt vite.


Ca s'est fait tout seul , rythme guidé par le livre lui-même, peut-être ?


Merci Isseï pour cet article qui me laisse penser que ce n'était, finalement, pas tout à fait un hasard.


Quand j'ai lu ce livre pour la première fois, j'étais au tout début du chemin que j'ai entrepris. Depuis ma perception ayant évoluée petit à petit, mes 2ème et 3ème lectures ont été encore plus
enrichissantes.


Il m'est même arrivé, une fois, de le reprendre et puis très vite de le reposer, simplement parce que quelque chose n'allait pas: le contexte et l'humeur du moment n'était manifestement pas
propices à cette lecture.


Je ne connaissais pas l'existence du film, que j'essaierai probablement de voir, même si je suis toujours un peu dubitative sur les adaptations ou inspirations cinématographiques des livres que
j'aime beaucoup.


Merci, Isseï, pour la référence


 

Issei Tamaki 20/08/2013 15:32



Chère Françoise,


Je suis ravi d'avoir pu faire écho à tes propres impressions sur le livre.


Je n'ai pas encore trouvé le moment opportun pour voir le film mais je crois que je relirai comme toi l'ouvrage quelques fois avant de m'y plonger. 


Programmation d'une séance pour dans quelques années ;)!


Issei



Hervé 31/05/2013 03:55


Merci pour la référence... Ca ma donné envie de le lire, je vais surement me le commander !


A bientôt


 


Hervé

Issei Tamaki 02/06/2013 00:22



Hervé, tu pourras ainsi meubler tes nuits sans sommeil ;-)!


Issei