Un stage enfiévré...

Publié le 20 Mars 2012

On dit bien que les voyages forment la jeunesse, alors moi je dirai aussi qu’avoir des enfants ça vous forge le caractère et que si vous survivez à l’expérience, vous y gagnez une santé de fer. Et puis si ils partent en voyage, ben ça vous fait surtout des vacances à vous aussi. D’abord, les grasses matinées, c’est fini. Jusqu’à ce que vos enfants soient capables de se lever tout seuls et d’allumer la télé, donc si vous ne regardez que des séries sur votre portable - ce qui est probable puisque vous n’allez plus au cinéma -  allez faire un tour chez Darty : votre enfant aura eu sa ration de bouillie et vous la vôtre.

 

Ce que l’on ne vous dit pas non plus quand vous avez des enfants, quand ils finissent par tomber malades et qu’ils dévorent vos RTT accumulés pour la retraite, c’est qu’ils vous refilent à vous aussi toutes leurs saloperies de virus. Le week-end dernier, j’ai du reformater mon système digestif. Maman a été la plus forte, ça ne lui a pris qu’une journée. Moi, ça m’a pris trois jours et la grand-mère aussi. Merci les petits gars, maintenant, on est au top.

 

Enfin, après, j’ai chopé la crève alors le nez bouché et la gorge gonflée, j’ai pu accueillir Hervé pour le stage que nous avions prévu de faire ensemble le week-end suivant. Il m’avait tout de même appelé le jour précédent pour me prévenir qu’il était tombé malade jeudi et qu’il n’avait rien pu avaler avant le samedi matin dans le train. Heureusement, il est venu accompagné de deux élèves, Pascal et Eloïse qui le soutenaient chacun par un bras à la sortie du train. Je ne sais pas si Hervé avait réellement l’autorisation de sortir de l’hôpital mais ils l’ont néanmoins emmené en excursion à Paris... Merci à eux deux.

 

Quand je bossais encore, je disais souvent qu’il valait mieux être malade au boulot et frais au repos que le contraire, parce que chez soi malade, on ne fait rien de bien intéressant. Mais finalement, quand on aime ce que l’on fait, les choses ne sont pas aussi simples.

 

Je dois dire que ce fut un week-end d’entrainement assez brumeux en dehors des moments passés sur les tatamis. Je connais Hervé parce que nous assistons régulièrement aux mêmes stages auprès des mêmes Maîtres. Mais c’est quelqu’un de discret et de poli alors il est facile de ne pas arrêter son regard sur quelqu’un qui ne se fait pas briller. J’avais pourtant apprécié pratiquer avec lui. Alors, sur les conseils de Léo, je l’ai invité à Herblay.

 

Ces derniers temps, à part les personnes que je connais de longue date et dont le travail m’est familier, il ne m’était plus réellement arrivé d’être enthousiasmé par le travail de quelqu’un. Plus ou moins intéressé oui, mais pas vraiment enthousiasmé. C’est pourtant arrivé ce week-end. Maintenant que j’ai pu voir Hervé donner cours et même diminué, j’ai apprécié son travail et je vais lui piquer quelques mouvements qu’il m’a donné envie de travailler avec mes élèves.

 

Bon an, mal an, j’ai moi aussi donné cours et avec du recul, ce fut un excellent entrainement à la fois mental et physique car nous n’enseignons pas le tennis mais les arts martiaux. Nous nous devons donc d’être disponibles en permanence quelles que soient les conditions dans lesquelles nous nous trouvons. Et je crois qu’avec Hervé nous avons passé cette épreuve avec succès.

 

Merci Hervé, rendez-vous l’an prochain au mois de Mars à Herblay, j'espère en pleine forme...

 

 

Rédigé par Issei Tamaki

Publié dans #Aïkido et Budo

Repost 0
Commenter cet article

Hervé 23/03/2012 15:41


Salut,


Je ne connaissais pas l'existance de ce blog et c'est par hasard que je suis tombé dessus (j'ai donc quelques lectures à rattraper...).


Je suis content que l'on ait passé cette difficulté ensemble avec succés, être malade comme tu dis a été un très bon entraînement et une bonne leçon.


J'aurrai  plaisir à t'inviter dans mon dojo et  à revenir te voir à Herblay car ton travail m'intéresse beaucoup aussi.


A bientôt

Issei Tamaki 25/03/2012 23:54



Cher Hervé,


Merci pour la lecture, j'ai pu apprendre beaucoup ce week-end et si c'est également ton cas, alors c'est que nous sommes effectivement sur la même longueur d'onde... merci encore de ta visite.


A très bientôt,


Issei